SPECTACLE HORS LES MURS

ÇA IRA (1) FIN DE LOUIS

COMPAGNIE LOUIS BROUILLARD
THÉÂTRE DE LORIENT
Jeu 18 janvier 2018 / 19h00
Tarif Spécial Ça ira (1) Fin de Louis / TP : 20€, TR : 13€, TPR : 10€
DUREE > 4H30 (DEUX COURTES PAUSES COMPRISES)
14 ANS
AVEC > CRÉATION : JOËL POMMERAT / AVEC : SAADIA BENTAÏEB, AGNÈS BERTHON, YANNICK CHOIRAT, ÉRIC FELDMAN, PHILIPPE FRÉCON, YVAIN JUILLARD, ANTHONY MOREAU, RUTH OLAIZOLA, GÉRARD POTIER, ANNE ROTGER, DAVID SIGHICELLI, MAXIME TSHIBANGU, SIMON VERJANS, BOGDAN ZAMFIR / SCÉNOGRAPHIE ET LUMIÈRE : ÉRIC SOYER / COSTUMES ET RECHERCHES VISUELLES : ISABELLE DEFFIN / SON : FRANÇOIS LEYMARIE / RECHERCHE MUSICALE : GILLES RICO / RECHERCHE SONORE ET SPATIALISATION : GRÉGOIRE LEYMARIE ET MANUEL POLETTI (MUSICUNIT / IRCAM) / DRAMATURGIE : MARION BOUDIER / COLLABORATION ARTISTIQUE : MARIE PIEMONTESE ET PHILIPPE CARBONNEAUX / CONSEILLER HISTORIQUE : GUILLAUME MAZEAU / ASSISTANT DRAMATURGIE ET DOCUMENTATION : GUILLAUME LAMBERT / ASSISTANTS FORCES VIVES : DAVID CHARIER, LUCIA TROTTA / ASSISTANTE À LA MISE EN SCÈNE : LUCIA TROTTA / DIRECTION TECHNIQUE : EMMANUEL ABATE / CONSTRUCTION DÉCORS : ATELIERS DE NANTERRE-AMANDIERS / CONSTRUCTION MOBILIER : THOMAS RAMON – ARTOM : RÉGIE LUMIÈRE : JULIEN CHATENET OU GWENDAL MALARD / RÉGIE SON : GRÉGOIRE LEYMARIE OU PHILIPPE PERRIN / RÉGIE PLATEAU : JEAN-PIERRE COSTANZIELLO OU LUDOVIC VELON, MATHIEU MIRONNET, PIERRE-YVES LE BORGNE / HABILLEUSES : CLAIRE LEZER OU SIEGRID PETIT-IMBERT ET LISE CRÉTIAUX / ÉLECTRICIEN : LAURENT BERGER
© Elisabeth Carecchio
Cette création de Joël Pommerat est magistrale. Sa venue sur le Pays de Lorient est un évènement, et si on y consacre deux pages de notre plaquette de saison, c'est pour ne pas que vous passiez à côté !

Ça ira (1) Fin de Louis, est une épopée immersive qui projette au présent le processus révolutionnaire de 1789. Au cœur du théâtre devenu assemblée, pris dans les conflits d’hommes et d’idées, nous voici entraînés par une horde d’acteurs engagés dans un événement citoyen qui réinvente la politique.

Dans cette fiction contemporaine, il n’y a ni Robespierre ni Danton mais des gens qui tentent d’agir au présent et pour l’avenir. Avec leurs idéaux, leurs intérêts et leurs contradictions. Leur enthousiasme, leur rêve d’un monde meilleur et leur radicale violence. Le metteur en scène saisit cet instant brûlant où pensée, imagination et action s’unissent dans la lutte.

Joël Pommerat a reçu quatre récompenses aux Molières 2016, dont trois pour Ça ira (1) Fin de Louis : le Molière du Théâtre public, de l’auteur francophone vivant et du metteur en scène d’un spectacle de théâtre public

" Joël Pommerat raconte la naissance de la démocratie et d’une idée nouvelle : le bonheur. Une fresque insensée, passionnante, palpitante, exaltante… "
La Croix - 20 novembre 2015 - Didier Méreuze
< Retour
Contact / Accès / Mentions légales / Administration